L’institut de recherche biomédicale des armées, le centre de recherche en santé de défense

Situé à Brétigny-sur-Orge (91), l’institut de recherche biomédicale des armées (IRBA) est un établissement du service de santé des armées (SSA). Organisme dédié à la recherche biomédicale, il participe à la mission de soutien santé des Forces et au maintien de la capacité opérationnelle du combattant. Sa mission repose sur trois piliers :

Des équipes de recherche pluridisciplinaires de haut niveau et des équipements d’exception permettent la production de connaissances scientifiques pour des applications au profit des Forces.

La connaissance au service des forces

Grâce à ses travaux, l’IRBA répond aux besoins exprimés par les états-majors en matière de protection du combattant, dans un contexte opérationnel marqué par un environnement hostile et des engagements sous la menace d’agents radiologique, biologique et chimique.

Dans le but de valider des procédures ou des contre-mesures médicales pour prévenir, préparer et prendre en charge les combattants, la recherche biomédicale intervient avant, pendant et après les opérations militaires. Les experts de l’IRBA préparent et forment les combattants à mieux appréhender des risques et les situations d’urgence ou de crise, contribuent à l’adaptation de leurs équipements de protection grâce à une connaissance précise des effets des armes, apportent des soins adaptés aux blessés et prennent en compte des éventuelles séquelles à long terme.

Le champ d’action de l’IRBA

Le champ de compétence de l’IRBA est très étendu. Il couvre les sciences du vivant (physiologie, biologie, neurosciences…), les sciences de l’ingénieur (instrumentation, mécanique des milieux complexes, systèmes d’information, ergonomie…) et les sciences humaines et sociales (psychologie…). Les travaux interviennent sur les plans médical, médico-opérationnel, éthique et juridique.

Initialement menés pour les Forces, les travaux scientifiques de l’IRBA bénéficient à la recherche nationale et participent ainsi directement aux avancées de santé publique.