Des hommes et des femmes engagés

Les recherches de l’IRBA doivent s’adapter aux nouvelles situations d’engagement des Forces et aux nouvelles menaces. Ses équipes pluridisciplinaires travaillent en synergie pour produire des connaissances autour d’une seule finalité : une meilleure prise en compte de la santé du combattant. Par ses chercheurs experts, il contribue à la fonction stratégique de défense « Connaissance et anticipation ».

L’IRBA, c’est :

  • 440 hommes et femmes (40 % de militaires, 60 % de civils) ;
  • 150 chercheurs et ingénieurs chercheurs, 42 doctorants, 11 apprentis ;
  • 5 unités distantes de Bretigny-sur-Orge :
    • 1 unité à Clamart : thérapie cellulaire et tissulaire
    • 2 unités à Marseille :
      • Arbovirus dont le centre national de référence (CNR)
      • Parasitologie/entomologie dont CNR associé paludisme, infections tropicales et méditerranéennes
    • 1 unité à Toulon : recherche subaquatique opérationnelle
    • 1 unité à Mont-de-Marsan : expertise en médecine aéronautique

PORTRAITS